Le tarif Prosumer est entré en vigueur

Qu’est-ce qui change pour les autoproducteurs wallons?

Le 1er octobre dernier, le tarif prosumer est entré en vigueur auprès de tous les propriétaires de panneaux solaires photovoltaïques résidant en Wallonie.

Qu’est-ce que cela signifie ? Combien coûte cette redevance ? Est-il possible d’y échapper ?

On vous (ré-)explique tout depuis le début.

Énergie renouvelable et réseau de distribution d'électricité

Prosumer, késako?

Les prosumers sont les propriétaires de panneaux solaires raccordés au réseau et dont la puissance de l’installation est inférieure ou égale à 10 kVA. Ces prosumers (contraction de producer et consumer) sont donc à la fois producteurs et consommateurs d’électricité, car ils possèdent une installation de production d’électricité et utilisent également le réseau.

Depuis le 1e octobre dernier, ils devront payer chaque année une redevance pour participer à l’utilisation du réseau. Le but de ce montant est ainsi de contribuer aux coûts des réseaux de transport et de distribution de l’électricité.

Pourquoi ces nouvelles mesures?

Jusqu’à ce jour, les propriétaires de panneaux solaires en Wallonie bénéficiaient d’un principe de compensation. Cela signifie que s’ils consommaient autant d’électricité qu’ils n’en injectaient sur le réseau, on ne leur réclamait aucun frais pour l’utilisation du réseau de distribution. Si ce principe de compensation (compteur qui tourne à l’envers) n’est pas remis en question, cette situation était considérée comme injuste pour les autres utilisateurs du réseau. Et c’est ainsi que cette redevance est arrivée en Wallonie: le tarif prosumer. Il ne s’agit donc pas d’une taxe, mais bien d’un tarif de prélèvement permettant à l’ensemble des utilisateurs du réseau de contribuer de manière équitable aux coûts du réseau commun d’électricité.

L’objectif affiché de ce tarif est clair : assurer le maintien et le développement du réseau et inciter les prosumers à autoconsommer un maximum leur production énergétique, permettant ainsi de diminuer leur prélèvement d’énergie sur le réseau.

Comment est calculé ce montant?

Ce montant est calculé par le Gestionnaire de Réseau de Distribution (GRD) en fonction de la puissance électrique de l’installation photovoltaïque et s’exprime en EUR/kWe. En moyenne, cela représente un montant d’environ 450 euros par an. Cette année, et l’année prochaine, ce montant sera totalement pris en charge par le gouvernement wallon. Ensuite, en 2022 et 2023, la Région wallonne interviendra financièrement à hauteur de 54% de ce montant et en 2024, ce tarif sera à charge des prosumers wallons à 100%.

Peut-on y échapper?

Le tarif prosumer sera applicable à l’ensemble des prosumers. Pour minimiser l’impact de ce montant, le prosumer devra faire constater l’augmentation dite « effective » ou réelle de son taux d’autoconsommation d’énergie. Pour connaître concrètement la valeur de son autoconsommation, cela nécessite l’installation d’un compteur double flux ou « intelligent » (ou encore bidirectionnel) par le gestionnaire de réseau. Ce compteur permet, en effet, de comptabiliser séparément l’électricité injectée et prélevée du réseau. Par contre, si le prosumer ne dispose pas ce type de compteur, le tarif sera calculé selon la puissance de son installation solaire comme expliqué ci-dessus.

Concrètement, comment est calculé le tarif prosumer?

Il faut savoir que le montant de la contribution varie d’un gestionnaire de réseau à l’autre. Il peut donc y avoir quelques variations tarifaires d’un gestionnaire à l’autre.

Si le tarif prosumer relève de la compétence de la CWApE (le régulateur wallon de l’énergie), ce sont bien les différents GRD qui en fixent le prix.

Revenons-en au calcul du tarif. Il faut envisager deux cas:

  • Si vous disposez ou faites installer un compteur double flux, le tarif est alors calculé sur base du volume d’électricité net prélevé sur le réseau. Dans ce cas, c’est le tarif proportionnel qui s’applique. Proportionnel car il est calculé en fonction de volume réellement prélevé sur le réseau. Sachez également que si vous disposez d’un compteur double flux, les coûts de distribution et de transport ne seront jamais plus élevés qu’en formule capacitaire.
  • En revanche si vous ne disposez pas de ce type de compteur, c’est le tarif capacitaire (spécifique), exprimé en euros/kWe (kilowatt électrique), qui s’applique. Celui-ci se base sur la puissance électrique nette développable de votre installation. À noter également que ce tarif capacitaire se base sur un certain pourcentage d’autoconsommation de l’électricité produite, soit 37,76%.

🔎 Le choix de l’un ou l’autre type de formule tarifaire est donc à envisager en fonction de votre profil de consommation et, par extension, de votre taux d’autoconsommation.

Qui facture la redevance?

S’il revient aux GRD d’appliquer ce tarif, ce sont cependant les fournisseurs d’électricité qui vous le factureront via votre facture d’électricité. Ce sont en effet ces derniers qui ont la charge de la facturation, pour ensuite reverser le montant aux GRD. La méthode de facturation diffère selon les fournisseurs d’électricité. Quoi qu’il en soit, la facturation de ce tarif se fera au prorata du temps écoulé entre le 1er octobre 2020 et le mois de votre relevé annule de compteur. Ensuite, ce montant vous sera intégralement remboursé par votre GRD.

Vers plus d’autoconsommation et de durabilité

Pour encourager l’autoconsommation d’énergie, le gouvernement wallon a prévu plusieurs mesures de soutien, dont les modalités pratiques seront publiées prochainement sur notre site.

En voici un aperçu:

  • Aide pour l’installation d’équipement de mesurage et de pilotage pour 27.650 clients prosumers et 50.000 clients non prosumers pour un montant de 400 euros (40% des coûts d’équipement) si la demande est introduite avant le 31 décembre 2023.
  • Aide pour l’installation et le placement d’un compteur double flux ou communicant pour 37.500 clients prosumers et 75.000 non prosumers pour un montant de 150 euros. Pour ces clients, le coût du placement du compteur double flux sera intégralement pris en charge par la Région.

Les aides financières de la région wallonne ont deux objectifs:

  • Augmenter l’autoconsommation des prosumers et donc diminuer leur utilisation du réseau.
  • Donner du temps aux propriétaires de panneaux solaires de s’équipe d’un compteur double flux.

Tout cela dans le but de favoriser à long terme une transition vers plus de durabilité.

Energreen panneaux photovoltaïques rentabilité et primes

Le photovoltaïque, toujours rentable?

Si vous vous posez la question de la rentabilité des panneaux solaires, même avec le tarif prosumer, ne vous inquiétez pas ! C’est bien toujours le cas. Installer des panneaux photovoltaïques chez vous représente le meilleur placement que vous puissiez réaliser.

Energreen met à votre disposition un simulateur de rentabilité photovoltaïque intégrant le tarif prosumer, avec la possibilité de connaître le tarif qui sera appliqué par votre GRD. Vous constaterez vite que la rentabilité, malgré l’application de ce tarif, est intéressante et cela, malgré un temps de retour allongé de quelques mois.

Selon l’APERe, l’Association pour la Promotion des Energies Renouvelables, pour un ménage type disposant d’une installation standard d’environ 5 kWc, orientée au sud, et consommant en moyenne 4.800 kWh/an, le temps de retour sur investissement est de l’ordre de 8 ans. Sur 25 ans, cette installation vous permettra une économie sur les factures d’électricité comprise entre 13 000 et 15 000 EUR, soit une rentabilité photovoltaïque de 4 à 6%.

💡 Le conseil Energreen

  • Étant donné que le montant de la redevance sera supporté à 100% en 2020 et 2021 puis à 54% en 2022 et 2023, il n’y a aucune urgence à installer un compteur bidirectionnel avant 2024. Ce qui vous laisse le temps d’analyser votre profil de consommation et de faire votre choix le moment venu.
  • Augmentez votre taux d’autoconsommation peut se faire grâce à des produits comme le ballon thermodynamique pour eau chaude sanitaire ou encore la batterie de stockage domestique.

C’est donc plus que jamais le moment d’investir dans le photovoltaïque wallon et de bénéficier d’une redevance réduite pour les 3 années à venir !

 

Demain, toute l’énergie sera renouvelable.

 

Votre équipe Energreen

 

Retour aux articles