FAQ

Non, les chaudières à pellets fournissent les mêmes températures d’eau que les chaudières traditionnelles. Aucun besoin donc de modifier votre installation, en dehors de la chaudière bien sûr!

Vous souhaitez en apprendre davantage? Découvrez notre page dédiée au fonctionnement d’une chaudière à pellets.

Il existe deux systèmes d’amenée des pellets vers la chaudière: la vis sans fin ou l’aspiration.

  • Le système par vis sans fin est efficace mais nécessite de pouvoir placer le silo à pellets juste à coté de la chaudière, ce qui n’est pas forcément possible chez tout le monde.
  • Le système par aspiration est beaucoup plus flexible puisque le silo peut alors se trouver à une distance raisonnable de la chaudière (jusqu’à 8 mètres).

Vous souhaitez en apprendre plus sur ces deux systèmes? Visitez notre page dédiée au fonctionnement d’une chaudière à pellets.

Les chaudières à pellets nécessitent un entretien car elles utilisent un combustible solide. Il est conseillé de nettoyer l’intérieur de sa chaudière à intervalles réguliers et de vider le bac à cendre régulièrement également. Ces information dépendent de la marque de votre chaudière, nous vous conseillons de consulter le manuel fourni avec celle-ci ou de nous contacter pour avoir des informations plus précises.

Bien sûr! La solution dans ce cas est d’installer une tuyère qui longe un mur de votre maison. Cependant, dans ce cas, il faudra certainement demander un permis d’urbanisme. Par contre, si vous n’avez pas de cheminée, cela peut signifier que vous vous chauffez à l’électricité. Dans ce cas, changer de système de chauffage implique de très lourds travaux.

Du fait des hauts rendements des chaudières à pellets, un tubage de cheminée à double parois est vivement recommandé. Si la votre n’est pas tubée, il est toujours possible de l’inclure dans les travaux à réaliser.

NON, la chaudière est prévue pour les pellets uniquement. Utiliser un autre combustible peut s’avérer très dommageable pour votre chaudière. La vis sans fin amenant le pellet peut, si le combustible n’est pas adéquat, se bloquer et provoquer une panne, vous empêchant ainsi de vous chauffer correctement.

Vous souhaitez en savoir plus sur les granulés de bois utilisés pour votre chaudière? Visitez notre page dédiée au pellet et à sa fabrication.

La Région wallonne octroie une prime de base de 1 750 EUR pour l’installation d’un système de chauffage biomasse à alimentation automatique comme les chaudières à pellets.

Les chaudières à pellets ÖkoFEN et BlueBurn vendues par Energreen sont donc éligibles pour cette prime.

Certaines provinces accordent également une prime à l’installation d’une chaudière à pellets. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre commune ou gouvernement provincial.

Apprenez-en davantage sur les primes disponibles pour les chaudières à pellets sur notre page dédiée.

Une mauvaise installation de chaudière à pellets peut entraîner une mauvaise combustion et réduire grandement le rendement de la chaudière. De plus, il y a un risque, si l’échappement n’est pas installé correctement, que des fumées refoulent dans la chaufferie. Ces risques existent avec toutes les chaudières.

Les chaudières disposent de systèmes de sécurité en cas de défaillance. Il n’y a aucune inquiétude à avoir quant au départ d’un incendie chez vous.

Nous préconisons toutefois un entretien régulier de votre chaudière. En effet, si votre chaudière n’est pas entretenue correctement, rien ne prouve que ces systèmes de sécurité fonctionnent correctement.

Le département chauffage d’Energreen est là pour vous et vous propose toute une gamme de services liés à installation de chauffage. Découvrez ces solutions simples et adaptées à vos besoins sur notre page dédiée à l’entretien et au dépannage chauffage.

En général, il faut compter deux jours de chantier pour avoir un système totalement fonctionnel.

Le silo est le système le plus courant pour stocker les pellets. Intégré à la chaudière ou extérieur avec système d’amenée de pellets dans la chaudière, le choix vous appartient ! Néanmoins, les silos extérieurs, représentent une capacité de stockage bien plus importante que les silos intégrés.

Non, la chambre de combustion étant fermée, il n’y a aucun risque que de la suie, de la poussière ou des étincelles s’échappent de la chaudière. Les pellets, lors du remplissage, ne génèrent pas de poussières non plus et ne dégagent pas d’odeur nauséabonde.

Non, les cendres issues de la combustion des pellets dans la chaudière ne représentent que 1% de la masse des pellets brûlés.

Pour tout savoir sur le pellet, sa fabrication et sa composition, découvrez notre page dédiée aux granulés de bois et au pellet en Belgique.

Non, les chaudières à pellets sont automatisées. Les seules actions que vous avez à faire sont remplir le silo et la décrasser en cas de besoin.

Tout comme une chaudière à mazout, s’il y a une pénurie de combustible (dans ce cas-ci des granulés de pellet), votre chaudière s’éteindra.

Non, des systèmes de sécurité ont été prévus par les fabricants pour que l’utilisation des chaudières à pellets soit absolument sans risque.

Oui, c’est réellement économique : le prix du pellet sera stable dans le futur car celui-ci est majoritairement dû au transport et à la main d’œuvre.

Comme toutes les chaudières, une chaudière à pellets ne sert qu’à chauffer de l’eau. Cette eau peut ensuite être utilisée comme vous le voulez et selon les besoins de votre habitation : passer dans des radiateurs, passer dans un plancher chauffant, générer de l’eau chaude sanitaire. C’est votre système hydraulique  et votre régulation qui gère votre chauffage, pas votre chaudière.

Outre la place qu’occupe la chaudière, il faut prévoir environ 50 centimètres sur les cotés et derrière la chaudière pour sa maintenance. Avoir un espace libre d’un à deux mètres à l’avant de la chaudière permettra de faciliter son nettoyage et la vidange des cendres.

Une chaudière à pellets se connecte facilement à votre installation existante. Un départ d’eau, un retour d’eau, une évacuation des fumées et une alimentation électrique sont suffisants.

Pour en connaître davantage sur le fonctionnement d’une chaudière à pellets consultez notre page dédiée.

Les silos textiles courants ont une surface au sol comprise entre 1 et 6 m², pour des capacités comprises entre 450 kg et 9 tonnes.

Vous souhaitez en savoir plus sur le stockage des pellets? Découvrez notre page dédiée au fonctionnement d’une chaudière à pellets.

Il est conseillé de stocker ses pellets dans un endroit sec et à l’abri des intempéries. En effet, les pellets ont tendance à absorber l’humidité, ce qui, à terme, le rend inutilisable.

Apprenez-en davantage sur notre page dédiée au fonctionnement d’une chaudière à pellets.

Oui, la loi impose un ramonage annuel des cheminées pour les installations de production de chaleur au bois.

Le pellet est un bâtonnet cylindrique issu de la compression des déchets de scieries (notamment les sciures et les copeaux). Les résines contenues naturellement dans le bois leur permet de garder leur forme.

Oui! Le pellet est un combustible à part entière. Il faut savoir qu’en Suisse, en Autriche et dans les pays du Nord, environ 60 % des nouvelles constructions sont équipées de système de chauffage au pellet. Cela garantit un bel avenir au pellet.

Le prix des pellets est globalement stable au cours des années. La période la plus favorable pour acheter vos pellets est cependant en été (de Mai à Septembre), où les prix sont plus faibles qu’en hiver.

Oui, trouver des pellets est facile. Pour pouvez trouver des sacs de pellets dans les stations services. Si vous n’avez pas de station-service qui vend des pellets proche de chez vous, vous pouvez les faire livrer à votre domicile.

Lors de sa croissance, un arbre absorbe du CO2 contenu dans l’atmosphère. Brûler ce bois ne peut pas générer plus de CO2 que celui qui a été consommé durant la croissance de l’arbre. Le bilan carbone est donc neutre, ce qui fait du pellet un combustible écologique, pour peu que la forêt soit exploitée de manière raisonnée.

Normalement non. Si vous achetez des pellets de bonne qualité, vous êtes certains qu’aucun additif ou dérivé pétrolier n’a été ajouté durant la fabrication des pellets. Un bon point pour l’environnement.

Vous souhaitez en savoir plus sur les granulés de bois utilisés pour votre chaudière? Visitez notre page dédiée au pellet et à sa fabrication.

Dans une cheminée, la combustion est lente et les résines peuvent s’évaporer, rendant votre conduit de cheminée gras et inflammable. Dans une chaudière ou un poêle à pellets, la combustion rapide et contrôlée assure une combustion totale de la matière et de la résine.

Les pellets issus de résineux sont meilleurs que ceux issus de feuillus car ils contiennent plus de résine, ce qui assure une meilleure résistance mécanique au pellet.

Pour tout savoir sur le pellet, sa fabrication et sa composition, découvrez notre page dédiée aux granulés de bois et au pellet en Belgique.

Vous pouvez utiliser les cendres pour votre jardin. En les mélangeant avec du compost, vous obtiendrez un très bon engrais pour vos plantes.

Oui, il est très important de stocker votre pellet dans un endroit sec et à l’abri des intempéries. Si tel n’est pas le cas, ceux-ci ont tendance à gonfler et deviennent inutilisables. Il est également conseillé de ne pas stocker vos pellets plus d’un an pour qu’ils n’absorbent pas trop d’humidité.

Plusieurs conditionnements de pellets existent. Soit en sac de 10, 15 ou 20 kg, soit en « big bag » (grand sac d’un mètre cube, environ 600 à 700 kg), soit en palette de sacs, soit en vrac. Si vous choisissez une livraison en vrac, un camion souffleur viendra chez vous remplir votre silo.

En cas de changement de combustible, on peut effectuer les conversions approximatives suivantes :

1000 litres de Mazout équivalent à 2000 kilogrammes de pellets, soit environ 3 mètres cubes de stockage

1000 mètres cubes de gaz équivalent à 2000 kilogrammes de pellets, soit environ 3 mètres cubes de stockage

Si vous connaissez votre besoin d’énergie précisément, sachez que la norme « DIN + » assure une énergie de 5 kWh par kilogramme de pellet, soit l’énergie contenue dans un demi litre de mazout ou un demi mètre cube de gaz.

L’énergie nécessaire à la fabrication des pellets ne représente qu’environ 4% de l’énergie qu’ils peuvent libérer. C’est nettement mieux que les sources d’énergie « standard », à savoir le mazout (15%) et le gaz (10%).

La qualité des pellets est primordiale pour que votre installation fonctionne correctement. Préférez toujours les pellets certifiés « DIN plus » car leur qualité est garantie.

Vous souhaitez en savoir plus sur les granulés de bois à utiliser pour votre chaudière à pellets? Visitez notre page dédiée au pellet et à sa fabrication en Belgique.

Envie de rester informé? Voici nos actualités