FAQ

L’empreinte écologique d’un individu correspond à la superficie géographique nécessaire pour subvenir à ses besoins et absorber ses déchets. Elle mesure donc notre impact sur les ressources naturelles que nous consommons. Cela fait plus de 30 ans que nous consommons plus que ce que notre planète produit annuellement.

En 2013 par exemple, c’est au mois d’août que la limite fût dépassée. Ce qui signifie qu’il nous faudrait environ deux planètes Terre pour subvenir à nos besoins durant toute une année.

Les deux principaux avantages des installations de panneaux photovoltaïques sont leur faible empreinte écologique et leur faible impact sur l’environnement. Mais ce ne sont pas les seuls.

L’un des principaux problèmes dans la production électrique actuelle, est la perte d’énergie lors du transport de celle-ci dans les câbles du réseau. Une perte qui s’élève en moyenne à 5% de la consommation totale du pays. Un chiffre qui représente plus de 4 Térawatts de perte par an, soit un cinquième de la production annuelle de la centrale nucléaire de Tihange.

De cette manière, les unités locales de production d’électricité, telles que les installations de panneaux photovoltaïques, permettent de limiter ces pertes en offrant des points de productions d’énergie proches des points de consommation.

Le photovoltaïque offre également une alternative crédible aux énergies fossiles.

Si le photovoltaïque est très rentable financièrement, il est tout aussi rentable pour la nature, son empreinte écologique étant très faible.

On estime en effet, entre 1,6 et 4 ans le temps de fonctionnement nécessaire pour qu’un panneau photovoltaïque compense l’énergie qui aura été nécessaire à sa production. La durée de vie d’un panneau étant comprise entre 20 et 30 ans, celui-ci aura finalement produit entre 10 et 20 fois plus d’énergie qu’il n’en aura fallu pour le produire.

L’énergie solaire produite par les panneaux photovoltaïques est une énergie verte, elle n’émet pas de CO2, de gaz à effet de serre.

Cependant, la production, l’installation, le démantèlement et le recyclage des panneaux photovoltaïques nécessitent eux, de l’énergie. Il faudra donc un certain temps d’utilisation de vos panneaux pour « équilibrer » cette dépense d’énergie, c’est ce qu’on appelle le « temps de retour ». En Belgique il est de 19 à 40 mois pour les installations sur toiture et de 32 à 56 mois pour celles en façade.

Spécifions tout de même qu’avec une installation de seulement 1 kWc utilisée pendant 25 ans, vous économisez environ l’émission de 40 tonnes de CO2!

La technologie photovoltaïque n’a que très peu d’impact négatif sur l’environnement, par rapport à ce qu’elle peut apporter comme bénéfices en matière d’écologie.

Premièrement, le photovoltaïque est une production d’énergie propre puisqu’il n’engendre aucun rejet de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique.

Ensuite, la production de cellules photovoltaïques à partir de silicium n’a aucune incidence topographique ou structurelle du terrain. Le sable étant sa principale source, il est présent en quantités suffisantes. Concernant vos panneaux photovoltaïques eux-mêmes, ils ne produisent ni polluant, ni déchet. Ils n’entrent pas non plus en contact avec les nappes phréatiques, pas plus qu’avec les eaux superficielles.

Enfin, la production d’électricité via une installation de panneaux photovoltaïques est entièrement silencieuse et n’engendre aucune nuisance sonore.

Les panneaux solaires photovoltaïques sont recyclables et peuvent être récupérés par les fabricants spécialisés. Leurs matériaux sont alors démantelés pour être utilisés sur d’autres panneaux.

Par ailleurs, même en fin de vie, un panneau photovoltaïque possède encore un rendement d’environ 80% par rapport à son rendement initial. Ils peuvent dès lors être réutilisés intégralement et à moindre coût dans les régions isolées de certains pays en voie de développement.

Dans un avenir plus ou moins proche, il faut l’envisager.

L’efficacité des panneaux et leur coût de production les empêchent encore d’être considérés comme solution unique pour répondre aux besoins énergétiques mondiaux mais le potentiel de l’énergie photovoltaïque est énorme, et peut dès aujourd’hui, contribuer de façon massive à la production d’électricité.

Chaque jour, l’énergie solaire brute qui atteint les surfaces émergées équivaut à 6000 fois la consommation mondiale. Il suffirait de recouvrir seulement 1,4% du territoire européen de panneaux photovoltaïques pour pouvoir subvenir aux besoins en électricité de l’Humanité toute entière!

Rien qu’en Belgique, la surface des toits de nos maisons et de nos bâtiments professionnels serait largement suffisante pour produire l’électricité nécessaire au pays durant toute la journée!

Envie de rester informé? Voici nos actualités