FAQ

Différents critères sont à prendre en considération pour s’assurer d’un rendement optimal:

  • L’orientation idéale: sud, sud-ouest
  • L’inclinaison optimale: une pente de toit de 30-35°
  • L’ombrage à éviter: parce qu’il diminue le rendement de vos panneaux photovoltaïques. Evitez le placement près des cheminées, arbres…
  • Une installation adaptée à votre surface disponible: surimposition, intégration, installation au sol…
  • Une bonne connaissance de votre consommation à couvrir
  • Une bonne isolation préalable de votre construction

Etant donné que toutes les installations sont personnalisées et dépendent de votre situation, il n’y a pas de « conditions d’exclusion » pour le photovoltaïque.

En principe, un toit pentu d’environ 30° et une orientation sud sont les conditions idéales.

Cependant, peu d’habitations respectent ces conditions, il existe autant de solutions que de cas particuliers. Une installation peut être faite sur un toit pentu, un toit plat, au sol ou encore sous forme de traqueur solaire. Il existe aussi différents types de panneaux plus ou moins performants selon que vous disposiez ou non d’une plus ou moins grande surface.

Quelle que soit votre situation, Energreen a la solution. N’hésitez pas à essayer notre «Simulateur photovoltaïque» pour trouver celle qui vous convient!

Il est possible de réinjecter le surplus de votre électricité produite dans le réseau, suite à un accord écrit préalable avec votre Gestionnaire de Réseau de Distribution (GRD). C’est ce que l’on appelle le mécanisme de compensation. Votre compteur électrique tourne à l’envers lorsqu’il réinjecte du courant sur le réseau commun de distribution.

Nous ne vous conseillerons jamais de faire une installation dont la production dépasserait votre consommation car la revente de votre surplus à l’heure actuelle est très difficile.

Cependant, lorsque vous n’êtes pas à votre domicile et ne consommez pas d’électricité, vos panneaux continuent à fonctionner. L’électricité ainsi produite est alors injectée sur le réseau électrique (votre compteur tourne à l’envers = mécanisme de compensation) et vous pouvez en disposer lorsque vous en avez besoin.

La production est comptabilisée à chaque instant, mais vous ne l’utilisez que lorsque bon vous semble.

Il s’agit de la valorisation de l’électricité produite par votre installation de panneaux photovoltaïques au tarif d’achat de l’électricité de votre fournisseur.

Lorsque votre installation de panneaux photovoltaïques produit de l’électricité que vous ne consommez pas directement, vous injectez celle-ci sur le réseau et y puisez de l’électricité lorsque vous en avez besoin. Quand vous injectez, vous avez le droit de valoriser, comptabiliser cette énergie produite: votre compteur tourne à l’envers. Il tournera à nouveau dans le sens habituel lorsque que vous puiserez à nouveau sur le réseau.

Attention, cette valorisation est possible uniquement sur votre consommation personnelle. En effet, l’électricité étant très difficile à stocker, il faut une égalité entre l’électricité produite et consommée. C’est pourquoi les autoproducteurs ne peuvent pas « stocker et revendre » l’électricité qu’ils ont produite, mais doivent l’utiliser personnellement. Par conséquent, nous vous déconseillons de produire plus que nécessaire car vous ne recevrez aucune compensation financière.

Si votre installation de panneaux photovoltaïques est supérieure à 10 kVA, vous serez considéré comme un gros producteur d’électricité domestique. Le Gestionnaire de Réseau Distribution (GRD) vous imposera le placement d’un compteur spécifique et d’une armoire de découplage. Au niveau de l’injection sur le réseau, elle sera soumise à une inspection afin d’en vérifier les conditions techniques.

Lorsque vous consommez de l’électricité, vous puisez sur le réseau et  votre compteur électrique comptabilise votre consommation.

Grâce à vos panneaux photovoltaïques, vous produisez votre propre électricité. C’est le réseau  qui vous servira d’espace de stockage. C’est cette injection sur le réseau qui fera tourner votre compteur à l’envers si c’est un compteur à disque. Si vous disposez d’un compteur digital, il comptabilisera votre production séparément de votre consommation. Seul le compteur à cliquet ne peut tourner à l’envers.

Enfin, ce mécanisme de compteur qui tourne à l’envers est possible tant que votre installation ne dépasse pas 10kVA (+ ou – 10.000 Wc). Dans le cas contraire, il vous faudra un compteur qui tourne dans un sens et un autre dans le sens opposé. Cela dit, cette situation ne concerne que très rarement les particuliers.

La plupart des compteurs à disque (électromagnétiques) peuvent tourner à l’envers. Sauf certains compteurs dits “à cliquet”.

Dans ce cas, il suffit de demander à votre gestionnaire de réseau de distribution d’électricité (GRD) d’effectuer le changement gratuitement.

Les compteurs électroniques ne peuvent de toute évidence, tourner à l’envers. Cela dit, il est tout à fait possible de les reprogrammer pour qu’ils puissent différencier l’électricité produite par votre installation de l’énergie reçue par votre fournisseur.  C’est la somme de ces deux mesures qui déterminera votre facture d’électricité.

A noter que ce mécanisme marche aussi bien sur les compteurs recevant un courant monophasé que triphasé.

Lorsqu’un ou plusieurs de vos panneaux photovoltaïques souffrent d’ombrage, même de manière partielle, leur production s’en trouve affectée.

Les panneaux photovoltaïques étant reliés en séries, la baisse de production d’un panneau affecte l’ensemble de cette série et donc de l’installation dans sa globalité. C’est pourquoi une attention particulière doit être accordée au problème d’ombrage.

Cheminées, cellules de climatisation, murets, arbres, poteaux électriques, bâtiments voisins, etc. mais aussi l’orientation de la toiture sont autant d’éléments susceptibles de créer de l’ombrage sur votre installation de panneaux photovoltaïques et d’en réduire la production globale. Heureusement il existe des solutions!

Voir notre FAQ relative à l’ombrage.

Nous vous recommandons d’y veiller lors de l’établissement du devis, d’être correctement conseillé par votre installateur afin d’éviter de mauvaises surprises.

Il se peut cependant que votre installation subisse un ombrage temporaire à certains moments de la journée.

Dans ce cas, l’orientation de vos panneaux photovoltaïques, l’utilisation de panneaux photovoltaïques équipés de “diodes by pass”,  ainsi qu’un raccordement adapté des modules font partie des solutions les plus souvent envisagées.

Par ailleurs, les optimiseurs permettent d’éviter certains problèmes liés à l’ombrage. Il s’agit de dispositifs analysant en temps réel le rendement de chaque panneau, ainsi que les pertes de productivité liées à l’ombrage. Ils sont capables de configurer votre installation de manière optimale à chaque instant.

Vous souhaitez en apprendre davantage sur les composantes d’une installation? Visitez notre page dédiée au fonctionnement d’une installation photovoltaïque.

En principe, la pluie à elle seule suffit à éliminer les saletés éventuelles. Cependant, lorsqu’il ne pleut pas pendant une longue période ou que la pente du toit est trop faible (moins de 15°) il est possible que la poussière entraîne une perte de productivité d’environ 10%. Il vous suffit de nettoyer vos panneaux photovoltaïques à l’eau claire. N’hésitez pas à nous demander conseil.

Oui. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les panneaux photovoltaïques fonctionnent moins bien par temps chauds que par temps froids. Au-dessus de  25° C, si la ventilation sous les panneaux n’est pas correctement assurée, il y aura perte de production.

Cependant, le climat belge étant favorable aux installations de panneaux photovoltaïques, cette perte ne dépassera jamais les 2%.

Si en périodes d’intempéries, la neige recouvre vos panneaux photovoltaïques, ceux-ci ne captent plus correctement les rayons du soleil et ne peuvent plus produire d’électricité. Comme dans le cas de l’ombrage, votre production s’en trouve diminuée.

Alors, quelle est la solution ? Quels sont les gestes à faire et à ne pas faire? Voici nos réponses.

Lire notre article “De la neige sur vos panneaux photovoltaïques?”

La chaleur étant l’un des ennemis de votre installation de panneaux photovoltaïques, son fonctionnement n’en est qu’optimisé par temps froid. En effet, à mesure que la température ambiante diminue, la conductivité électrique augmente.

Ainsi, bonne luminosité et températures fraîches sont les conditions optimales pour le bon rendement de votre installation de panneaux photovoltaïques.

Envie de rester informé? Voici nos actualités